Un peu d’histoire

On peut trouver de nombreux ancêtres aux papiers peints tels que nous les connaissons aujourd’hui, comme les tentures murales en cuir gaufré, argenté ou doré, utilisées au Moyen-âge pour représenter la richesse et le pouvoir.

Les premiers papiers muraux sont arrivés au 14e siècle mais c’est un peu plus tard, lorsque l’on a su combiner la fabrication du papier et l’imprimerie que la fabrication de papier peint en série a été rendue possible. Sont alors apparus les fameux « dominos » qui sont réellement l’origine du papier peint d’aujourd’hui. Il s’agissait de papiers représentant un même motif d’environ 45 cm x 35 cm qui étaient posés les uns à côté des autres.

Les premiers papiers peints en bande, à la hauteur d’un pièce ont été créés en Angleterre à la fin du 17e siècle ainsi que des rouleaux de 10,95 x 0,56 m composés de bandes de papier collées ensemble (presque les dimensions d’un rouleau de papier peint actuel standard.)

Jusque là, l’impression se faisait à plat ce qui limitait la taille des papiers mais en 1830, l’invention du tamis rond a permi l’impression de papier sans fin et c’est à cette époque qu’une réelle industrialisation de la fabrication de papiers peints a pu avoir lieu.

Related posts:

Une pensée sur “Un peu d’histoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *