assurance
Divers

Que faire en cas de sinistre ?

Un sinistre peut frapper toute habitation sans laisser de signe avant-coureur. Il peut s’agir d’une catastrophe naturelle, d’un incendie, d’un dégât des eaux, d’un cambriolage ou encore d’une tempête. Dans ce cas, il est important d’avoir les bons réflexes et de mener les démarches qu’il faut dans les délais. Cela devient impératif lorsque vous souhaitez obtenir des indemnités de votre assurance habitation. Découvrez ici les actions à mener en cas de sinistre.

Première étape : déclarer le sinistre à votre assurance habitation

En cas de sinistre, la première chose à faire est de le déclarer à votre assurance habitation. Cela permet d’informer votre assureur sur la survenance du sinistre dans votre logement. C’est cette déclaration qui lui permettra de vous indemniser en fonction des dommages couverts par votre contrat. C’est pourquoi il importe de choisir des assureurs reconnus à l’instar de la MAIF qui offrent de solides garanties et une meilleure prise en charge en cas de sinistre.

Il n’existe pas un format spécifique à suivre pour faire une déclaration de sinistre. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre structure pour connaître les modalités de déclarations qu’elle préconise. Cependant, une lettre avec accusé de réception demeure la forme la plus utilisée. Il faut qu’elle récapitule de façon claire et concise les circonstances du sinistre, le jour où il a eu lieu ainsi que les pertes et dégâts qu’il a causés.

Cette déclaration écrite doit également porter vos nom et prénom, la liste des objets endommagés ou perdus ainsi que des justificatifs pouvant permettre à l’assureur d’avoir une idée de la valeur des biens touchés. Les photographies et factures sont de parfaits exemples de justificatifs.

assurance en cas de sinistre

Les délais pour déclarer un sinistre à l’assurance habitation

Pour profiter des indemnités de votre assurance, vous devez impérativement procéder à la déclaration de sinistre dans les temps, auquel cas, vous risquerez de ne pas bénéficier de tous vos droits. Notez que le délai varie en fonction des types de sinistres. Il est de 2 jours lorsqu’il s’agit d’un cambriolage et de 10 jours pour les catastrophes naturelles. Dans ce dernier cas, les jours sont comptés à partir du moment de la publication du Journal officiel de l’arrêté interministériel. En outre, le délai est de 5 jours quand il est plutôt question de sinistres tels que les incendies, dégâts d’eau ou tempêtes.

Que faire après la déclaration de sinistre à l’assurance habitation ?

Après la survenance d’un sinistre, conservez les biens endommagés dans leur état. Si possible, ne les déplacez pas et ne les réparez pas. Cependant, après la déclaration écrite, les assureurs peuvent mettre du temps à envoyer un expert pour constater les dommages et évaluer leur montant. Dans les cas des dégâts pouvant s’aggraver, il est nécessaire de prendre des mesures d’urgence pour limiter les dommages. Avant de réaliser des réparations aussi minimes soient-elles, vous devez prendre des photographies.

Les démarches à effectuer dépendent en effet des types de sinistres. En cas de dégât des eaux par exemple, vous devez prendre soin de fermer les arrivées d’eau, voire couper l’alimentation générale du logement où a lieu la fuite. Ensuite, épongez l’eau et déplacez les objets sensibles exposés. Pour limiter les dégâts, vous pouvez faire appel à un plombier qui effectuera le minimum de travaux nécessaires. Veillez à bien garder la facture ainsi que les pièces remplacées.

En cas de vol par exemple, vous devez tenir informée la gendarmerie ou la police et porter plainte dans un délai de 24h suivant l’infraction. Le récépissé de dépôt de plainte devra être joint à la déclaration de sinistre. Il sera nécessaire de changer les serrures et de vérifier qu’il ne vous manque pas de carnets de chèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...